pomes
    

André Chénier
sa vie, son oeuvre

Un pome au hasard


 
l'hirondelle

Fille de Pandion, jeune Athnienne,
La cigale est ta proie, hirondelle inhumaine,
Et nourrit tes petits qui, dbiles encor,
Nus, tremblants, dans les airs n'osent prendre l'essor.
Tu voles ; comme toi la cigale a des ailes.
Tu chantes ; elle chante. vos chansons fidles
Le moissonneur s'gaye, et l'automne orageux
En des climats lointains vous chasse toutes deux.
Oses-tu donc porter, dans ta cruelle joie,
ton nid sans piti cette innocente proie ?
Et faut-il voir prir un chanteur sans appui
Sous la morsure, hlas ! d'un chanteur comme lui !

envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version  imprimer dans une nouvelle fentre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (rcits)
Cette page a mis 0.03 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr