pomes
    

Auguste Lacaussade
sa vie, son oeuvre

Un pome au hasard


 
L'arbre fougre

Je sais, dans ma fort natale,
Un arbuste, enfant des hauts lieux :
Fire est sa tige orientale,
Fier son feuillage harmonieux.

Verte et voisine des nuages,
Sa tte, dans le bleu des airs,
Fleurit sur les cimes sauvages
Comme la grce des dserts.

Des rochers do sa flche merge,
Jusquau ciel il porte la voix
Du furtif oiseau de la Vierge
Et du merle ami des grands bois.

Les pleurs dont sa palme est mouille,
Sont tombs du nuage errant ;
Jamais sa feuille nest souille
Par leau fangeuse du torrent.

Sur les pics, en pleine lumire,
Debout sur les gouffres bants,
Sa tige dans sa grce altire
Crot au milieu darbres gants.

Cest le roi svelte des arbustes.
Couronn de grappes de fleurs,
Son front, du sein des bois robustes,
Monte et flotte au niveau des leurs.

Prs de ces arbres centenaires
A le voir fleurir, on dirait
Un frre auprs de ses grands frres,
Le Benjamin de la fort.

Lair est tranquille et sans nuages
Sur ses beaux rameaux dploys.
Loin sous lui roulent les orages ;
Leur voix ne passe qu ses pieds.

A ses pieds la brise lgre,
Douce habitante du rocher,
Fait monter la senteur amre
De lambaville et du pcher.

A ses pieds o les palmes douces
Balancent lombre et la fracheur,
Lherbe jeune, les tendres mousses
Font un lit vierge au voyageur.

A ses pieds larme des plaines,
Lclat mol et tide des cieux,
Le bruit des chutes deau lointaines,
Tout repose lme et les yeux.

Et lon soublie a son ombrage ;
Et, levant un front plus lger,
On part, bnissant le feuillage
De larbre ami de ltranger.

Pomes et paysages, 1844

envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version  imprimer dans une nouvelle fentre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (rcits)
Cette page a mis 0.02 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr