pomes
    

Philippe Desportes
sa vie, son oeuvre

Un pome au hasard


 
Vous n'aimez rien que vous, de vous-mme matresse
Vous n'aimez rien que vous, de vous-mme matresse,
Toute perfection en vous seule admirant,
En vous votre dsir commence et va mourant,
Et l'amour seulement pour vous-mme vous blesse.

Franche et libre de soin, votre belle jeunesse
D'un oeil cruel et beau mainte flamme tirant,
Brle cent mille esprits qui votre aide implorant
N'prouvent que fiert, mpris, haine et rudesse.

De n'aimer que vous-mme est en votre pouvoir,
Mais il n'est pas en vous de m'empcher d'avoir
Votre image en l'esprit, l'aimer d'amour extrme ;

Or l'Amour me rend vtre, et si vous ne m'aimez,
Puisque je suis  vous,  tort vous prsumez,
Orgueilleuse beaut, de vous aimer vous-mme.


envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version  imprimer dans une nouvelle fentre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (rcits)
Cette page a mis 0.01 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr