pomes
    

José Maria de Heredia
sa vie, son oeuvre

Un pome au hasard


 
Nme
Depuis que le Dompteur entra dans la fort

En suivant sur le sol la formidable empreinte,

Seul, un rugissement a trahi leur treinte.

Tout s'est tu. Le soleil s'abme et disparat.



 travers le hallier, la ronce et le guret,

Le ptre pouvant qui s'enfuit vers Tirynthe

Se tourne, et voit d'un il largi par la crainte

Surgir au bord des bois le grand fauve en arrt.



Il s'crie. Il a vu la terreur de Nme

qui sur le ciel sanglant ouvre sa gueule arme,

Et la crinire parse et les sinistres crocs ;



Car l'ombre grandissante avec le crpuscule

Fait, sous l'horrible peau qui flotte autour d'Hercule,

Mlant l'homme  la bte, un monstrueux hros.



envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version  imprimer dans une nouvelle fentre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (rcits)
Cette page a mis 0.01 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr