pomes
    

Alphonse de Lamartine
sa vie, son oeuvre

Un pome au hasard


 
Le Chrtien mourant

Qu'entends-je? autour de moi l'airain sacr rsonne !
Quelle foule pieuse en pleurant m'environne?
Pour qui ce chant funbre et ce ple flambeau?
O mort, est-ce ta voix qui frappe mon oreille
Pour la dernire fois? eh quoi ! je me rveille
Sur le bord du tombeau !

O toi ! d'un feu divin prcieuse tincelle,
De ce corps prissable habitante immortelle,
Dissipe ces terreurs : la mort vient t'affranchir !
Prends ton vol, mon me ! et dpouille tes chanes.
Dposer le fardeau des misres humaines,
Est-ce donc l mourir?

Oui, le temps a cess de mesurer mes heures.
Messagers rayonnants des clestes demeures,
Dans quels palais nouveaux allez-vous me ravir?
Dj, dj je nage en des flots de lumire;
L'espace devant moi s'agrandit, et la terre
Sous mes pieds semble fuir !

Mais qu'entends-je? au moment o mon me s'veille,
Des soupirs, des sanglots ont frapp mon oreille?
Compagnons de l'exil, quoi ! vous pleurez ma mort?
Vous pleurez? et dj dans la coupe sacre
J'ai bu l'oubli des maux, et mon me enivre
Entre au cleste port !

Mditations potiques

envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version  imprimer dans une nouvelle fentre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (rcits)
Cette page a mis 0.01 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr