pomes
    

Émile Nelligan
sa vie, son oeuvre

Un pome au hasard


 
Thme sentimental

Je t'ai vue un soir me sourire
Dans la plante des Bergers ;
Tu descendais  pas lgers
Du seuil d'un chteau de porphyre.

Et ton oeil de diamant rare
blouissant le rgne astral.
Femme, depuis, par mont ou val,

Femme, beau marbre de Carrare,
Ta voix me hante en sons chargs
De mystre et fait mon martyre,
Car toujours je te vois sourire
Dans la plante des Bergers.

             
envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version  imprimer dans une nouvelle fentre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (rcits)
Cette page a mis 0.02 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr