pomes
    

Émile Nelligan
sa vie, son oeuvre

Un pome au hasard


 
Rve de Watteau

Quand les pastours, aux soirs des crpuscules roux
Menant leurs grands boucs noirs au rles d'or des fltes,
Vers le hameau natal, de par del les buttes,
S'en revenaient, le long des champs piqus de houx;

Bohmes coliers, me vierges de luttes,
Pleines de blanc nagure et de jours sans courroux,
En rupture d'tude, aux bois jonchs de brous
Nous aillions gouailleurs, prtant l'oreille aux chtes.

Des ruisseaux, dans le val que longeait en jappant
Le petit chien berger des calmes fils de Pan
Dont le pipeau qui pleure appelle, tout au loin.

Puis, las, nous nous couchions, frissonnants jusqu'aux molles,
Et parfois, radieux, dans nos palais de foin
Nous djeunions d'aurore et nous soupions d'toiles...

  
envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version  imprimer dans une nouvelle fentre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (rcits)
Cette page a mis 0.01 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr